Technique cheveux par cheveux (FUE)

1. Introduction

2. Avantages de la FUE

3. Inconvénients de la FUE

4. Indications de la FUE

5. Conclusion

 

1. Introduction

La dernière avancée majeure est l’apparition depuis 4 à 5 ans d’une technique appelée extraction folliculaire (Follicular Unit Extraction.)

Historiquement la greffe de cheveux utilisait il y a 20 ans des punchs de 3 à 4 mm de diamètre. Les résultats étaient le plus souvent inesthétiques. Depuis une dizaine d’années, la découpe de greffe folliculaire à lentement mais sûrement pris le relais. Les greffes folliculaires sont isolées à partir d’une bandelette de tissus prélevée à l’arrière du cuir chevelu qui est ensuite découpée sous microscope.

 

L’usage judicieux de ces greffes folliculaires permet d’obtenir un résultat extrêmement naturel.
La greffe de cheveux de qualité est désormais indétectable.
Depuis peu, on extrait aussi le follicule directement à partir du cuir chevelu, à l’aide d’un micro punch de 0,9 à 1,2 mm de diamètre. La difficulté technique est grande, et il a fallu mettre au point une instrumentation adaptée pour arriver à ce résultat.

 

 

2.  Avantages de la FUE

 

L’extraction folliculaire ne remplace pas la technique classique, mais elle a des indications complémentaires très intéressantes.

Etant donné qu’elle ne laisse pas ou peu de cicatrices (sous la forme de minuscules points blancs noyés dans la chevelure) elle est particulièrement adaptée aux hommes qui veulent porter les cheveux très courts ou chez les jeunes patients dont on ne connaît pas encore l’évolution future.
La cicatrisation est extrêmement rapide. En effet le petit morceau de peau enlevé avec la greffe va se reconstituer rapidement sans laisser de trace.
La zone dans laquelle on peut prélever des cheveux est plus large qu’avec la technique classique. Il est possible d’utiliser des poils du corps, par exemple ceux du torse ou des cuisses chez l’homme (études en cours).

Aussi on peut greffer une ancienne cicatrice secondaire le plus souvent à une greffe antérieure.

 

3.  Inconvénients de la FUE

Le temps opératoire est assez long. Selon la qualité de la peau, le travail est plus ou moins facile. Le nombre moyen de greffons est limité entre 500 et 1000 par jour en fonction de la difficulté du travail et de la dextérité du chirurgien. Il faut donc prévoir plusieurs jours d’intervention pour avoir le même résultat qu’avec une session classique de 2000 greffes en un jour.
En règle générale, il faut raser la zone donneuse ce qui peut poser problème pour certains patients.

 

 

4.  Indications de l’extraction folliculaire

La FUE est la technique appropriée pour :

  • Les patients qui souhaitent porter les cheveux très courts au niveau de la zone donneuse ou qui envisagent peut être un jour de se raser le crâne.
  • Les patients qui n’ont besoin que d’une petite greffe, par exemple pour corriger une cicatrice de lifting, pour une greffe de sourcil.
  • Les patients dont la zone donneuse est pauvre mais dont d’autres parties du corps sont pourvus en poils longs.
  • Les patients qui souhaitent masquer la cicatrice d’une greffe de cheveux précédent.

 

 

5. Conclusions

La FUE est une nouvelle technique performante. Très précise elle s’intègre parfaitement dans la pratique de la greffe de cheveux de haute qualité.

Elle doit faire partie du panel thérapeutique du médecin.