Le PRP dans l’alopécie androgénétique

Posted in: alopecie androgénétique, cellules souches, plasma, prp- avr 23, 2018 Commentaires fermés sur Le PRP dans l’alopécie androgénétique

Le soin PRP offre aujourd’hui la possibilité de stimuler la repousse des cheveux en agissant directement au niveau des cellules souches de l’unité folliculaire. Il utilise les facteurs de croissance contenus dans le plasma riche en plaquettes et permet parfois de normaliser la chute androgénique.

Déroulement de la séance :

Une prise de sang est réalisée au cabinet médical puis une ultracentrifugation permet de séparer les différents composants sanguins et récupère le plasma riche en plaquettes. C’est un produit totalement biocompatible.
Les facteurs de croissance sont ensuite injectés directement dans le cuir chevelu avec une aiguille fine utilisée dans les injections esthétiques du visage.

Les cellules souches de l’unité folliculaire vont ainsi être stimulées et favoriser ainsi la synthèse d’un nouveau cheveu et dans certains cas de stimuler transitoirement la croissance des cheveux fins qui deviendront plus épais.
Le traitement comprend 3 à 4 séances à 1 mois d’intervalle avec une séance d’entretien annuel.

Au fil des séances, la nature capillaire va changer avec une nette diminution de la chute des cheveux.

Le résultat d’une étude clinique randomisée réalisée chez des patients avec ce même schéma a vu la densité moyenne capillaire augmenter de 29% au bout de 12 mois.
PRP study

De même, lors de cette injection de PRP on pourra adjoindre à ce traitement des vitamines spécifiques pour le cheveu et s’assurer ainsi d’un taux suffisant d’éléments nutritionnels nécessaire au bon fonctionnement de l’unité folliculaire.

PRP study jpg

Lien de l’étude
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4622412/#

Comments are closed.